Accueil News Aujourd’hui, fans d’effets spéciaux, visite au musée !

Aujourd’hui, fans d’effets spéciaux, visite au musée !

par David
Robot du film Intelligence Artificielle

Robot du film Intelligence Artificielle

On change un peu les bonnes habitudes aujourd’hui: pas de bons plans, de présentation de logiciel, de site ou autre … Mais une petite note sur un très bon moment passé dans un musée consacré au cinéma contemporain, aux effets spéciaux et à la miniature. Voilà presque 3 ans que je vis à une trentaine de kilomètres de la ville qui a vu naître le cinéma (Lyon), je n’avais encore jamais mis les pieds dans ce musée ! Je me suis donc gentiment laissé conduire par ma femme, qui avait organisé cet excellent après midi.

Pour les fans d’effets spéciaux qui seraient de passage en région lyonnaise, ça me semble être un lieu incontournable à visiter. Déjà situé dans le très beau quartier qu’est le Vieux Lyon (profitez-en pour manger dans un VRAI bouchon lyonnais), vous serez bluffés dès le hall d’entrée (qui ne vous donnera que l’envie de payer votre ticket pour aller voir la suite … 8€ pour s’en mettre plein les mirettes !). A peine passé le seuil, vous y verrez l’un des robots du film A.I. Tous les objets que vous verrez dans ce musée ont réellement été utilisés sur les films. Pas de reproduction, pas de produits dérivés, c’est pas le style de la maison! Rien que des objets authentiques qui ont servi sur les tournages de ces blockbusters américains ou français. Des costumes, des maquettes, des accessoires, directement importés de grands studios hollywoodiens ou d’ailleurs. Et quand on sait à qui l’on doit tout ce travail de recherche et de collection, on peut y aller les yeux fermés (enfin … ce serait dommage de pas les ouvrir pour le coup !)

Une collection de plus de 300 pièces rassemblées par Alain Bielik et Laurie Chareyre

SFX, le magazine français de référence sur les effets speciaux

SFX, le magazine français de référence sur les effets speciaux

Alain Bielik, rédacteur en chef du magazine SFX, et Laurie Chareyre étaient en 2005 les responsables  de ce qui est devenu la plus grande exposition consacrée aux effets spéciaux en France (à l’initiative de Dan Ohlmann dont on parlera plus bas), celle du musée des miniatures et du cinéma de Lyon !

Et juste pour ouvrir la parenthèse et faire un petit hommage en passant, une grande partie de ce que je sais sur les effets visuels, je l’ai appris dans SFX. J’en avais une pile énorme à côté de mon lit dans ma chambre d’adolescent (mes murs étaient tapissés des posters d’affiches de film qu’il y avait chaque mois au milieu du magazine …). Un magazine culte depuis ses débuts en 1991 pour tous les amateurs d’effets spéciaux, et où les acteurs ne font pas la Une comme sur d’autres magazines cinéma. Non, ici, on parle technique, coulisses, on met en avant tous ces artistes de l’ombre sans lesquels la magie du cinéma ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. Des interviews de qualité sur tous ces grands noms de l’animation, du maquillage, des effets numériques, de la cascade, des photos inédites des coulisses de tournage, des explications détaillées. J’ai fait le tour de pas mal de magazines de ce type, et je n’ai jamais réussi à trouver plus fourni ! Alain Bielik, une vraie référence et l’un des plus grands spécialistes français des effets spéciaux pour présenter dans ce musée les diverses techniques utilisées dans les studios: Alain Bielik, merci !

Laurie Chareyre restaure le dôme de la maison blanche utilisé dans Independance Day

Laurie Chareyre restaure le dôme de la maison blanche utilisé dans Independance Day

Je dois aussi tirer mon chapeau à la personne qui permet chaque année de renouveler les pièces présentées, et de les restaurer pour les faire revivre et les montrer sous leur meilleur jour: Laurie Chareyre, miniaturiste, décoratrice et chargée des acquisitions et des prêts des pièces de cinéma (elle prend l’avion elle-même pour aller les chercher à Los Angeles !). Bravo !

Vous déambulerez donc sur les 4 étages de la Maison des Avocats (dans lequel ce musée), et découvrirez les objets et costumes que vous n’aviez vus jusqu’à présent que sur le petit ou le grand écran. Une maquette du dôme de la maison blanche utilisée sur le tournage d’Indépendance Day (pas celui qui a explosé dans le film, évidemment), le masque du Bouffon Vert porté par Willem Dafoe dans Spiderman, le costume de Robocop et ceux de la Planète des Singes, des petits Gremlings animatroniques, les griffes de Wolverine dans X-Men … Pour les plus novices, quelques explications vous sont données tout au long de l’exposition, vous expliquant tout ce qui se cache derrière la caméra et les bases sur les effets spéciaux: chroma key, effets de direct, maquillage, etc …

Les amateurs de films fantastiques et d’horreur n’ont pas été oubliés ! Etant moins fan de gore, je suis quand même rentré dans la petite pièce qui y est consacrée. C’est plus vrai que nature, n’amenez pas vos enfants: une vraie boucherie … Heureusement, on vous prévient avant d’entrer. On peut quand même apprécier le réalisme époustouflant de tout ce qui y est présenté. 

Musée de la miniature Lyon, avec Dan Ohlmann

Musée de la miniature Lyon, avec Dan Ohlmann

Prenez-vous pour Gulliver et explorez les miniatures de Dan Ohlmann

Dan Ohlmann n’est autre que le créateur de ce musée unique en Europe. Ébéniste et architecte d’intérieur, puis maquettiste, il crée depuis presque 30 ans ces “boîtes à mirage”: des miniatures hyperréalistes de lieux et décors de la vie quotidienne. Et ce qui est si étonnant, c’est qu’il arrive à en restituer le moindre détail, ainsi que les effets du temps et l’émotion du lieu ! On regarde au travers de ces petites lucarnes comme au travers de la fenêtre du voisin, en ayant presque l’impression de rentrer chez quelqu’un …

Taille réelle ou miniature ?

Taille réelle ou miniature ?

Vous vous retrouvez devant un loft des années 60, ou une superbe bibliothèque … Des lieux auxquels vous ne prêteriez peut-être aucune attention s’ils étaient à échelle 1:1 prennent tout d’un coup un intérêt hors du commun dès qu’ils sont réduits à 1:12 ou 1:20. Vous pourriez bien passer des heures plantées là à regarder en miniature ce qui ne vous surprendrait même plus dans le réel, tellement l’illusion est parfaite et le réalisme déconcertant. En même temps, passer du restaurant parisien Le Maxim’s à l’aile H de la prison St Paul à Lyon, et croiser dans ce très court trajet le théâtre de Cupidon, un musée de dinosaures et une chambre de bonne, tout ça en quelques pas, ça se fait pas tous les jours.

Plus d’une centaine de miniatures hyperréalistes, avec un très grand soin apporté aux éclairages (et vous vous apercevrez sur place que l’éclairage, comme au cinéma, dans l’art de la miniature aussi, c’est très important pour restituer toute une ambiance et pour forcer le réalisme). Une exposition magnifiquement mis en lumière par Dan Ohlmann, entouré d’une équipe de vrais passionnés !

Toutes les infos ici: www.museeminiatureetcinema.fr

Vous verrez aussi les œuvres miniatures d’autres artistes, ainsi que cette première partie dont Dan Ohlmann parle dans la vidéo: la reconstitution des décors du film “Le Parfum”.

En tout cas c’est sûr, j’y retournerai !

Recevez GRATUITEMENT tous vos cadeaux !

3 guides sur le montage vidéo et l’animation

ainsi que 2 packs d’effets !

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite