Accueil Non classé Monteurs vidéo, graphistes, animateurs, protégez-vous !

Monteurs vidéo, graphistes, animateurs, protégez-vous !

par David

 

Aujourd’hui un article directement inspiré d’une très mauvaise expérience vécu tout juste la semaine dernière. C’est d’ailleurs peut-être quelque chose qui vous est déjà arrivé et si ce n’est pas le cas, ça le sera surement un jour… Sauf si vous appliquez attentivement les conseils que je vous donne dans ces prochaines ligne!

Je ne sais pas pour quelle raison on se sent souvent à l’abri de diverses pannes ou dysfonctionnement de matériel, en croyant que certaines mésaventure ne peuvent arriver qu’aux autres. Pour ma part, bien qu’il m’arrive quelquefois de jouer avec les limites (et souvent faute de ne pouvoir faire autrement, plutôt que par goût pour l’aventure…) , ce n’est pas mon cas, je suis de nature assez prévoyante.

Au point d’avoir systématiquement une sauvegarde de tous mes projets personnels sur un serveur que j’ai installé chez moi. Ce disque dur en réseau contient des centaines et des centaines d’heures de travail en vidéo, le résultat de plusieurs années d’accumulation de fichiers graphiques dédiés a mes diverses créations dans l’animation et le montage, des bruitages par centaines, et c’est sans compter les photos de vacances, de mariage, etc…

Bref, j’ai une copie externe à mon ordinateur de tout ce qu’il contient.

Le début des galères …

Galère ...J’ai été contraint en début de semaine dernière de me lancer dans le formatage intégral de mon ordinateur…

On dit que normalement sur un PC, on est censé formater une fois par an pour optimiser au maximum ses performances. Ça, c’est la théorie…

Dans la pratique, le formatage est une étape qui fait toujours très peur. Vous accumulez pendant des mois, des années plein de petit scripts pour vos différents logiciels de création graphique, plein de petit plugins destinée à vous faire gagner un temps fou sur vos projets vidéo, plein de drivers, de pilotes en tout genre et de logiciels pour faire marcher tout ce petit monde ensemble et y compris pouvoir importer tous formats de vidéos.

Le reformatage est donc une étape que beaucoup (comme moi) repoussent autant qu’ils le peuvent, car on y laisse souvent quelques plumes… Il est très facile d’oublier de sauvegarder les dossiers consacrés aux script et plugins externe propres à chaque logiciels.

Qui plus est, comme pour la plupart des professionnels de la vidéo, mon ordinateur est monté sur mesure pour mes besoins de monteur truquiste. Pas de partition cachée de redémarage, pas plus de réinitialisation d’usine, bref, il faut tout refaire à la main.

Ça a été un peu l’aventure, mais on y est arrivé! Les mises à jours s’enchaînent. La réinstallation des divers mini logiciel tel que Adobe Flash Player, logiciel d’imprimante, antivirus, se fait sans encombre et à mesure des besoins…

Vient le moment de vouloir  rebasculer tout ce que contient le disque dur de sauvegarde (projets persos, stock shots, photos, etc) dans l’ordinateur…

Et là, catastrophe!

Quand c’est la sauvegarde qui lâche …

Le disque n’est pas reconnu dans le réseau, impossible de le monter. Je passe une journée à installer tous les drivers possibles et imaginables pour faire reconnaître ce disque. En vain …

Installation de tous les logiciels, du plus ancien au plus récent, conseillé par le constructeur. En vain …

Passage en revue de tous les forums qui parlent du problème que je rencontre, toujours aucun résultat en appliquant les solutions proposées.

Disque dur

Le lendemain, je me décide à démonter mon NAS (ce fameux “disque dur en réseau”) pour brancher le disque directement en SATA à mon ordinateur. Le disque est reconnu par Windows, mais vu que ce n’est pas un disque dur ordinaire, mais un NAS, il a un formatage et un système qui lui est propre. Windows me propose donc de le formater dès que j’essai de voir à l’intérieur. Normal, il ne reconnait pas le système. Evidemment, si ça vous arrive, N’ACCEPTEZ PAS LE FORMATAGE, faites “annuler”.

Le système en question fonctionne sous Linux. Je me décide donc à créer une partition dédiée à l’installation d’Ubuntu sur mon ordinateur fraîchement formaté…  Windows et Linux cohabiterons donc ensemble, le temps que je règle ce problème (ou plus si affinité 😉  )

Après de longues minutes de bricolage et d’installation de ce système d’exploitation, Ubuntu marche bien ! Mais le disque n’est même pas monté …

Je commence à voir ma vie défiler … Et toutes ces heures/semaines/mois/années passées à soigneusement collecter, organiser, ranger presque maternellement toutes ces images, vidéos, bruitages dans ces fameux dossiers STOCK SHOTS dont je vous ai parlé plusieurs fois.

ET C’EST MÊME PAS LE PIRE !

Le projet dont je vous parlais tout juste la semaine dernière, et sur lequel je passe mes soirées et mes weeks ends depuis des mois, DISPARU AUSSI ! Je me voyais déjà vous annoncer la mort dans l’œuf du “Big Splash Painting Pack” !

Etre si près du but et voir tout s’effacer, comme si rien n’avait existé … Dur !

La lumière au bout du tunnel !

J’ai passé un des week end les plus pourris de ma vie à tester tous les logiciels possibles de récupération de donnée sur des disques formatés. Sans succès ! Encore une fois, un NAS, c’est pas comme un disque dur de base. Le système est plus complexe, et tous les logiciels ne sont pas capable d’analyser ce type de formatage.

En fouinant un peu sur youtube à la recherche d’un logiciel capable de récupérer des données sur des systèmes NAS, je tombe sur ReclaiMe. J’installe la version gratuite, je lance le scan (de plusieurs heures), et je vois un à un tous les dossiers de mes sauvegardes apparaître !

Ils sont tous bien là, devant mes yeux, il n’en manque aucun. Quel soulagement !

Je suis donc parti pour remettre de l’ordre dans tout ça, mais rien n’est perdu, c’est déjà ça !

Viens donc le moment de tirer des leçons …

Conclusion et conseils du jour

J’ai la chance de ne plus travailler professionnellement sur cet ordinateur, l’enjeu n’était donc que personnel. Non pas que je minimise mes ambitions personnelles 😉 mais le risque économique est autrement moins important. Il est surtout sentimental, et j’avoue, je m’y suis quand même bien arraché les cheveux (il n’y en avait déjà pas beaucoup …)

Evidemment, en milieu professionnel, on se prémunit facilement de ça en investissant dans le matériel qu’il faut. Voilà par exemple dans quoi vient d’investir la boite dans laquelle je bosse:

Synology 1815+

Le Synology DS1815+. Déballé et installé en un rien de temps, et reconnu sans problèmes par les ordis du réseau (PC et Mac). On a mis 6 To dans chaque baies histoire d’être tranquille pour quelques temps. Système en RAID 5, au moins, si un des disque lache, on pourra récupérer ça sans trop d’encombres …

C’est avec les expériences, même (et surtout) mauvaises, qu’on apprend. Et même sans avoir un trop gros budget, vous pouvez quand même vous prémunir de ce genre de déconvenue.

Voici mes quelques conseils pour vous éviter de perdre toute une vie de boulot:

  • ne faites pas UNE sauvegarde en croyant que vous avez fait ce qu’il fallait et que vous êtes tranquille.

C’est précisément mon disque de sauvegarde qui m’a lâché, au moment où je comptais complètement sur lui. On peut ne pas le solliciter pendant un an ou deux, mais pendant les quelques minutes où on en a vraiment besoin, il vaut à lui tout seul tout l’or du monde ! Ne lui donnez pas une aussi grande responsabilité, parce qu’il peut en profiter pour bien vous narguer ! Faites plusieurs sauvegardes sur plusieurs supports différents !

  • pour vos sauvegardes, ne lésinez pas sur les moyens.

J’avoue, faute de moyens à l’époque où j’ai acheté ce NAS, j’ai fais comme tout le monde et j’ai fais au moins cher. Le résultat, c’est pas mal de problèmes pour le faire détecter par mon système (et je n’étais pas le seul à ramer avec ce modèle, vu ce qui en était dit sur les forums). Non, ça n’était pas la première fois que je galérais avec ce matériel. J’ai dû consacrer plusieurs après midi pendant ces 2 ou 3 ans d’utilisations à le configurer et le reconfigurer. Un système pas fiable vous fera perdre du temps, et peut-être aussi toutes vos données… et l’argent qui va avec si vous voulez le faire récupérer  par des professionnels. Synology, QNAP, voilà des marques qui ne devraient pas vous décevoir.

  • créez vous un dossier spécifique pour tout ce qui est programme, plugins, drivers, etc …

Ainsi, dès que vous téléchargez un nouveau script ou plugin, ayez le réflexe de l’importer directement dans ce dossier. Copiez/installez le ensuite dans le dossier spécifique à votre logiciel contenant les scripts et plugins. Vous conservez ainsi automatiquement une sauvegarde de toutes ces petites choses qui vous aident au quotidien dans votre travail dans la vidéo. Quand vous planifierez un formatage, vous n’aurez plus qu’à copier dans un disque de sauvegarde l’intégralité de ce dossier “sauvegarde logiciels et plugins” sans vous préoccuper de fouiller dans chaque application pour retrouver tous ça. Vous gagnerez du temps, et serez sûr de pouvoir retrouver rapidement votre config de travail.

Voilà pour aujourd’hui, ne négligez pas tout ça, encore moins s’il ne vous est rien arrivé de tel durant ces 3, 4, 5 dernière années… Statistiquement, c’est pour bientôt 😉 Soyez prêts ! (Moi, je viens de remettre les compteurs à zero …)

 

Recevez GRATUITEMENT tous vos cadeaux !

3 guides sur le montage vidéo et l’animation

ainsi que 2 packs d’effets !

You may also like

16 commentaires

lifa 15 juin 2016 - 19 h 02 min

Moi il m’est déja arrivé de formater sans faire expret la carte mémoire de ma caméra qui contenait un mariage que j’avais filmé, j’avais déja étais payé et l’argent dépensé, mais heureusement un tuto youtube m’a conduit a télécharger Recover my files et tout est revenu au 2iéme analyse avec beaucoup de priérre c’est pourquoi desormais j’essaye d’être plus prudent, je copie les fichiers sur différente disque avant de démarrer les montage

Répondre
Charlotte 10 juillet 2015 - 15 h 12 min

Hello me revoilà de nouveau !

Donc j’ai utiliser easy Use revovery avec une version “gratuite”. J’ai pu récupéré la moitié de mes données dont 1/3 qui ont été endommagées. Pour mon projet en cours j’ai pu récupéré une bonne partie des données mais pas tout, donc la, on va faire du patchwork pour faire sans. Mon dd a commencé à mourir juste après la récupération, genre bruit bizarre etc. Donc j’ai racheter un dd de 2To en vitesse pour pouvoir mettre une copie des fichiers récupérés.

Par contre là, j’ai mon deuxième, celui de 4To qui n’est plus reconnu par mon mac, il me dis qu’il faut le réparer, mais cela sous entend qu’il va le formater, or, j’aimerais éviter pour cette fois-ci. Irrécupérable par mon pc également. J’aimerais savoir pourquoi d’un seul coup, alors qu’il fonctionnait très bien, il me demande ça ?

Répondre
TREVILLY 5 juillet 2015 - 14 h 31 min

Logique basique. Un disque dur est un support “électro-magnétique” je crois? Donc soit il est effacé (par quoi?) et il n’y a rien à récupérer, soit c’est un problème électronique et rien n’est effacé, le disque n’étant plus entraîné, ce qui est semble-t-il plus courant. D’après un copain ingénieur informaticien, lorsque un disque dur va lâcher, il y a des petits claquements. Problème mécanique donc? La difficulté peut venir du type de disque dur qui s’adapte ou non à un boîtier externe. N’y connaissant rien je prend le risque de donner mon impression pour aider à trouver une éventuelle solution partant du principe que perdu pour perdu….on a rien à perdre! Ce n’est pas très technique mais…Il reste la solution de demander l’avis d’un technicien dans un magasin en amenant le disque pour qu’il le teste et fournisse LA solution éventuelle. Je retiens la logiciel Recuva. Merci GAOU.

Répondre
TREVILLY 4 juillet 2015 - 20 h 32 min

Coup dur donc. Je vous met un lien, on ne sait jamais. C’est en anglais. Il peut y avoir d’autres explications en cherchant un peu. https://youtu.be/2xsSWuHLXFE

Répondre
TREVILLY 4 juillet 2015 - 19 h 44 min

Avez vous tenter de lire votre disque dur en l’intégrant dans un boîtier externe? Lorsque l’ordinateur portable m’a lâché j’ai extrait les disques (2x500G) et les ai installés dans des lecteurs externes pour récupérer tout ce qu’il y était gravé, sans problème.

Répondre
Charlotte 4 juillet 2015 - 19 h 47 min

C’était un dd externe portable… et j’ai réussi ale refaire reconnaître et plus rien dedans. Mais merci je prends note pour mon pc portable!

Répondre
TREVILLY 24 juin 2015 - 15 h 53 min

Qui parmi nous n’a jamais eu ce genre de problème? Peu doué pour l’informatique et ayant eu ces déboires j’ai, par instinct?, gardé tous les logiciels plugins etc. importants compressés sur 2 disques durs externes et certains logiciels sont même installés sur ces disques durs. Je ne sais pas pourquoi ces logiciels fonctionnent depuis ces disques externes, mais c’est le cas pour c4d et sony végas. Ce que j’ai déduit d’une façon globale est qu’il est important de privilégier la qualité des disques, quitte à stocker moins. Ne serait-ce que pour préserver sa santé mentale.

Répondre
Gaou 25 juin 2015 - 21 h 24 min

On est bien d’accord ! S’il y a bien un outil sur lequel il vaut mieux avoir un peu la main lourde (et le porte feuille un peu moins …), c’est bien le stockage de données … Je vais peut-être essayer de m’organiser pour graver des blueray pour les données qui sont un peu plus craignos … ça va en faire des galettes !

Répondre
Heg 24 juin 2015 - 14 h 37 min

Le lot quotidien de tout créatif… La multi sauvegarde… Heureux que tu aies réussi à récupérer tous tes dossiers. J’ai connu ça à plusieurs reprises. Je me serai tranché une couille en 2… Je dois avouer que technique de la danse du feu tout nu par -10° avec sacrifices de poulet en l’honneur du DBI (Dieu de la Bienveillance Informatique) n’est pas la meilleure des solutions. Mieux vaut un bon gros NAS sécurisé ! Bonne continuation !

Répondre
Gaou 25 juin 2015 - 21 h 19 min

Hé hé !! J’avoue, je n’ai même pas tenté la danse du feu tout nu, je savais d’avance que c’était mort … Du coup, j’ai transformé mon NAS pourri en disque dur interne. Recyclage !

Répondre
Charlotte 24 juin 2015 - 12 h 51 min

Hello,

Super article, du moins c’est super intéressant de nous faire part de votre expérience!

Actuellement, je travaille avec 6 dd externe notamment de chez WD, variant de 500 Go à 4 To. Cela fait plusieurs années que j’ai pris le premier, et juste quelques moi que j’ai pris celui de 4 To, qui est déjà rempli. Ils m’ont déjà fait des petites frayeurs, mais j’ai plusieurs pc sous différents os, ce qui m’a bien sauvé. On m’avait parlé, au lieu de continuer à acheter des dd externes, que je rempli à une vitesse fulgurante, d’investir dans un rack. Qu’est ce que vous en pensez? Il en existe beaucoup, comment choisir entre qualité / prix/ espace de stockage?

Répondre
Gaou 25 juin 2015 - 21 h 16 min

Salut Charlotte ! Tu semble manquer d’espace de stockage, et un rack ne solutionnera pas ce problème. Il te permettra juste de mieux organiser et ranger tes disques durs, de pouvoir facilement remplacer des disques dont tu ne te sert plus par d’autres. Ce qui est déjà pas mal, mais ne semble pas être ta première préoccupation.
Un rack sera plus joli et plus rapide que 5 ou 6 disques dur branchés en USB avec des fils partout, mais c’est tout. Ce ne sera pas plus d’espace en plus, tu devra toujours passer par l’achat de plus gros disques. Que ce soit pour des disques dans des racks, ou dans des NAS d’ailleurs, le problème reste le même.
N’oublie pas aussi de protéger tes données, pour qu’il ne t’arrive pas le même malheur qu’à moi (qui les ai pourtant protégées …). J’ai l’impression que tu as plein de disques, mais aucun prévus pour la sauvegarde.
Certains racks ont des systèmes RAID inclus, qui te permettrons une meilleure protection.
Après, n’étant pas grand spécialiste de la question, je ne sais pas si un rack a, comme pour un NAS, l’avantage de ne présenter qu’un seul volume (ou plus en fonction de tes configs) au lieu d’un volume par disque. J’avoue préférer avoir un seul volume, au moins, j’ai la liste de tous mes dossiers sous mes yeux, sans avoir à naviguer de disque en disque pour retrouver un projet. J’ai le contenu de tous mes disques de 6 To dans une seule fenêtre du finder ! On cherche moins partout …
Travailles tu vraiment sur tes 6 DD externes en simultané ?? N’as tu pas moyen de t’organiser différemment histoire de t’acheter un rack avec moins de baies ?

Répondre
Charlotte 25 juin 2015 - 22 h 49 min

Je ne suis pas experte et au point d’actu dans tout ce qui est système de stockage, c’est pour cela que je demande conseil.

Mes 6 dd ne sont pas branche en simultanés, parce que les hubs c’est bien mais du coup mon mac (ou mon pc) galère à tout checker au démarrage. Du coup je m’arrange pour en brancher trois fixes, et les autres en mobile selon sur quoi je travaille. Pour le moment je n’en ai qu’un qui est pris pour la sauvegarde, et encore il n’est pas encore assez gros car tout n’est pas en double…

Répondre
Gaou 26 juin 2015 - 0 h 58 min

OK, à moins que tu travailles sur des formats longs, peut-être pourrais tu t’organiser mieux avec moins de disques.

Voilà comment tu pourrais travailler: tu as un disque qui contient tous les éléments réutilisables d’un projet à l’autre: bruitages, musiques, tout ce qui est stock shot, footages vidéos, images, bref, tout ces éléments qu’on accumule au fur et à mesure des projets et qu’on peut réutiliser et recycler. C’est un peu ta banque d’image, de son, de tout en fait. Moi, perso, j’ai ça dans un dossier du réseau, et j’ai aussi un petit disque dur ext avec lequel je me balade et qui contient tout ces « petits trucs » qui me simplifient la vie.

Sur un autre disque dur, tu met tout ce qui concerne ton projet en cours: les rushes, les éventuelles photos, voix off, tes fichiers de travail, etc …

A moins que tu ai + de 10 To de rushes pour chaque projets, ces deux disques (s’ils sont suffisamment gros) devraient théoriquement te suffire pour bosser. Tous les autres ne sont que des sauvegardes d’anciens projets dont tu ne devrais plus avoir besoin, et que tu pourrais normalement débrancher.

Si tu en as encore besoin, et que tu es obligée quelquefois d’aller un peu fureter à l’intérieur, c’est qu’à mon avis, tu peux optimiser un peu plus ton organisation pour ne plus avoir à le faire. Tous ces éléments récurrents dont tu te sers, met tous dans un seul endroit, indépendamment de tes projets. J’explique ça ici: https://www.david-fabre.com/bricoleurs-de-la-video-organisez-vous/

Maintenant, si ça n’est pas un problème d’organisation, mais de format de production, et que tu travaille essentiellement sur des projets nécessitant plus d’espace, il n’y a que l’achat de gros disques durs pour remplacer les petits qui pourra t’aider …

Répondre
Charlotte 4 juillet 2015 - 19 h 12 min

J’vais pleurer, je ne pensais pas que ça arriverait si vite. Je n’avais plus de place sur les autres pour faire des sauvegardes et mon dd vient de me lâcher. J’avais tous les nouveaux projets dessus dont les rushes. Et la cerise sur le gâteau, j’en avais pour une 50aine de Go, et impossible de trouver les doubles… C’était un travail à rendre pour Jeudi, je ne sais absolument pas quoi faire .-.

Gaou 5 juillet 2015 - 7 h 58 min

Ok, qu’est ce qui se passe exactement pour ton disque dur quand tu dis “il m’a laché” ? Car dans certains cas, tu pourra te débrouiller toute seule, et dans d’autres, il faudra te faire reconstruire le disque en labo (et ça, ça coûte un bras …).

Si le disque marche toujours correctement, mais qu’il est juste formaté, tu dois pouvoir faire quelque chose. Si maintenant c’est un problème technique, tu entend un bruit, ton disque ne démarre plus, va voir un professionnel, car à bricoler dans ton disque tu pourrais tout perdre si tu ne sais pas comment t’y prendre.

Premier conseil quand des choses comme celles là arrive, NE PLUS ECRIRE SUR LE DISQUE DUR. Quand tu formate un disque dur, en fait, tout ce qu’il y avait dedans reste à l’intérieur même si tu ne les vois plus dans l’explorer, comme si c’était une “mémoire fantome”. Mais ça ne reste à l’intérieur que si tu ne ré-écris pas par dessus. Si tu ajoute des fichiers après formatage, tu recouvre tes anciens fichiers, qui seront donc définitivement perdus.

Teste la solution que TREVILLY t’a donné plus haut. Teste aussi le logiciel Recuva, il est gratuit, n’avais pas fonctionné pour moi (car pas adapté aux système NAS), mais tu aura peut-être plus de chance. Tiens nous au courant !

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite