Accueil Montage et Effets Spéciaux Blender Velvets, facilitez vous le montage vidéo sous Blender !

Blender Velvets, facilitez vous le montage vidéo sous Blender !

par David

Et aujourd’hui, une petite découverte. Merci à Alban, un lecteur de ce blog, de m’avoir partagé l’information !

Alban travaille à la traduction française du site présentant cette suite d’extensions de Blender: Blender Velvets. Ces extensions ont été créées par son ami brésilien Flavio Soares pendant la production d’un court métrage il y a un an.

Si vous avez lu mon guide gratuit “Votre studio vidéo/animation gratuit”, vous savez que Blender est un logiciel professionnel, gratuit et open source. A l’origine, il permettait la modélisation 3d, le texturing et l’animation 3D, avant d’évoluer ces dernières années vers le compositing, le tracking et même le montage vidéo.

Le montage vidéo avec Blender Velvets

Le montage vidéo avec Blender Velvets

Sauf que pour les habitués de logiciels de montage vidéo, Blender restait encore en dessous des espérances d’un monteur exigeant.

C’est à ce moment que Blender Velvets rentre en jeu.

Blender Velvets pour monter ses vidéos

Je vous le disais, Blender Velvets est une suite de 4 extensions:

  • Space Sequencer:

Celle ci qui permet d’avoir une interface de travail plus appropriée au montage vidéo dans Blender. Elle est en fait une version modifié du Video Sequence Editor d’origine la rendant un peu plus ergonomique. Cette interface propose dans une même fenêtre les fonctions les plus utilisées en montage et les infos liées au projet (débit d’image, résolution, etc …).

  • Velvet Revolver:

Si vous travaillez avec des vidéo 4k ou Full HD, vous serez bien content d’avoir cette extension. Elle permet de générer automatiquement des “proxies”, des versions SD (définition standard) qui vous permettrons de monter tranquillement, sans encombre, ralentissements ou bugs. Une fois le montage terminé en SD, vous n’aurez qu’à remplacer vos rush SD par les originaux HD ou 4K pour faire votre étalonnage.

  • Blue Velvet:

Dans les productions professionnelles, le mixage et le traitement du son est fait par un technicien du son sur des logiciels spécifiques (comme Protools par exemple). Il faut donc pouvoir exporter chaque piste audio, et offrir la possibilité au technicien de pouvoir étirer ou raccourcir chaque donnée sonore et les traiter séparemment. Cette extension permet donc d’exporter toutes ces données sonores dans un format compatible à Ardour, “l’équivalent” open source de Protools.

  • Velvet Goldmine et Shortcut:

Ces dernières extensions permettent d’utiliser des raccourcis clavier dans Blender propres au montage, et d’ajouter aussi au logiciel de nouvelles fonctionnalités, toujours spécifiques à l’édition vidéo. Vous pourrez d’ailleurs vous familiariser avec tous ces raccourcis claviers ici.

Blender Velvets améliore l'interface du sequenceur de Blender

Blender Velvets améliore l’interface du sequenceur de Blender

Quelques points d’améliorations

Pour Blender Velvets, l’aventure commence ! Et chaque mise à jour apporte son lot de nouveauté. La dernière mise à jour date du 13 janvier dernier, nul doute que l’équipe est dynamique et que de belles choses se profilent pour l’avenir.

Permettez donc que j’en profite pour noter ici mes suggestions d’amélioration à la lecture du site officiel et des vidéos tutos:

  • Il serait plus simple de pouvoir faire ses fades directement dans la timeline, sur les bandes images ou sons.
  • Des petites vignettes sur les bandes images ne seraient pas de refus et seraient très utiles sur des montages long ou complexes (du genre 2 ou 3 surexpositions de vidéos l’une sur l’autre).
  • Dissocier la partie son, et la partie image sur la timeline, pour une meilleure visibilité sur des projets complexes nécessitant beaucoup de pistes.
  • Générer les ondes sonores sur les bandes sonores de la timeline, qui permet de visuellement mieux synchroniser l’image avec le son, notamment sur des projets de type clip musical.
  • Avoir un vrai chutier, avec si possible la petite vignette du rush qui s’affiche.
  • Et pourquoi pas la possibilité de charger différents profils de raccourcis claviers, suivant que l’on vienne de Final Cut, d’Adobe Première, ou d’Avid, ça permettrai de pas être trop dépaysé.

Comme vous le voyez, ce travail n’est pas fini et n’a pas la prétention (pour le moment 😉 ) de vouloir se mesurer à un Premiere ou un Final Cut. Cela dit, la volonté d’Alban et de Flavio, l’initiateur du projet, est de permettre à chacun de développer l’outils pour le rendre plus performant et plus ergonomique.

Il y a une dizaine d’année, on aurait pas donné très cher de Blender  dans le milieu professionnel… Aujourd’hui, on commence un peu à l’utiliser à Hollywood !

Alors pourquoi pas dans quelques mois/années Blender Velvets dans les studios de productions ?

Celà ne dépends que de la bonne volonté de développeurs talentueux. L’appel est lancé !

En attendant, vous pouvez télécharger Blender Velvets ici !

Recevez GRATUITEMENT le guide

MES 15 CONSEILS POUR FAIRE UN MONTAGE VIDEO PLUS PRO

Inscrivez vous MAINTENANT !

 


 

You may also like

3 commentaires

Alban 18 février 2015 - 15 h 26 min

Merci David pour ces commentaires et le billet, voici quelques éléments de réponses

Q: Il serait plus simple de pouvoir faire ses fades directement dans la timeline, sur les bandes images ou sons.

Q: Des petites vignettes sur les bandes images ne seraient pas de refus et seraient très utiles sur des montages long ou complexes (du genre 2 ou 3 surexpositions de vidéos l’une sur l’autre).

R: Ce sont des suggestions pour les développeurs de Blender plutôt, car cela ne peut être fait via des extensions. Donc on va leur transmettre ;0)

Q: Dissocier la partie son, et la partie image sur la timeline, pour une meilleure visibilité sur des projets complexes nécessitant beaucoup de pistes.

R: On peut faire a peu près tout avec les sons, les images et les vignettes dans la timeline actuellement. Peux tu développer un peu plus…?

Q: Générer les ondes sonores sur les bandes sonores de la timeline, qui permet de visuellement mieux synchroniser l’image avec le son, notamment sur des projets de type clip musical.

R: Il faut utilser “w” et “alt+w” dans la timeline avec la vignette correspondante (avec Velvet Goldmine). La nouvelle version de Blender (2.73) te permet aussi de choisir si tu veux voir les “soundwaves » visible tout le temps, ou le contraire selon les besoins de l’utilisateur.

Q: Avoir un vrai chutier, avec si possible la petite vignette du rush qui s’affiche.

C’est dans Cinelerra mais pas dans Blender effectivement. Flavio planche déjà dessus pour l’intégrer dans Blender velvets ;0)

Q: Et pourquoi pas la possibilité de charger différents profils de raccourcis claviers, suivant que l’on vienne de Final Cut, d’Adobe Première, ou d’Avid, ça permettrai de pas être trop dépaysé.

Oui très bonne idée c’est super simple à faire (Blender vient avec des raccourcis de Maya par défaut) il faut juste que des utilisateurs des programmes mentionnées contacte Flavio et s’assoit avec lui une heure ou deux (virtuellement) pour l’aider à comprendre les fonctions des raccourcis avec ces programmes. Donc il faut le contacter via le site.

Merci des suggestions et encore bravo pour ce site ;0)

Répondre
Gaou 1 mars 2015 - 17 h 19 min

Merci à toi pour tes réponses.
Pour affiner sur la question que tu m’as demandé de développer, en fait, l’idée, c’est de décomposer en deux “lignes” la timeline: la ligne supérieure pour la partie “image”, et la ligne inférieure pour la partie “son”. Chaque ligne comprenant le nombre de pistes voulues (donc pistes vidéos en haut, pistes sons en bas, comme dans tous logiciel de montage vidéo). Exemple, lors de la phase de mixage son, tu baisse la molette vers le bas une bonne fois pour n’avoir que les pistes son de visibles, et ne plus voir les pistes vidéo.
Alors que là, j’ai l’impression que dès que tu pose un rush dans la timeline, la piste son est systématiquement juste en dessous de la piste vidéo. Donc dès que tu superpose 2 ou 3 rushes les uns sur les autres, tu as à chaque fois la piste son qui s’intercalle entre deux piste vidéo, donc 3 pistes son intercallés entre des pistes vidéos … rendant le tout un peu moins ergonomique. Tu vois mieux ce que je veux dire ?

Répondre
David 19 janvier 2015 - 9 h 28 min

Hi,

C’est vraiment impressionnant te C à se demander jusqu’où ira Blender !

Merci.

Ciao 😉

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite