Accueil Montage et Effets Spéciaux Mes 7 astuces de montage vidéo pour booster vos clips !

Mes 7 astuces de montage vidéo pour booster vos clips !

par David

Cela fait un moment que pas mal de lecteurs de ce blog souhaitent que je parle un peu plus de montage vidéo. Aujourd’hui, ce sera donc chose faite !

Le montage d’une vidéo peut être un travail assez ingrat,et pas forcément considéré à sa juste valeur … Les gens croient que c’est facile et rapide. Ils ne voient pas le temps de travail que peut nécessiter ne serait-ce que quelques minutes de clip !

C’est un travail artistique, un travail d’émotion, de rythme, mais pour tous ceux qui choisissent de le faire et de s’y lancer, c’est toujours une passion !

Aujourd’hui, on ne va pas parler de raccords, de champ contre champ ou autre (on verra ça dans un prochain numéro 😉  ), mais je vais vous donner quelques petites astuces dans l’air du temps qui vont vous permettre de donner un petit coup de punch à vos montages vidéos.

D’ailleurs, ces astuces (et plein d’autres), j’en parle en long, en large et en travers dans ma formation “Boostez vos montages vidéos” sur ma plateforme d’apprentissage du montage vidéo Apprendre le montage.

Que ce soit pour du clip, du reportage, du magazine, et pourquoi pas de la fiction, ces petites choses que j’utilise au quotidien devraient vous aider si vous les utilisez intelligemment.

1- La musique

Utilisez des musiques qui vous donnent envie de mettre des images dessus. Si rien qu’à l’écoute, vous avez déjà votre cerveau qui part en vrille, c’est bon signe, ça veut dire que votre sujet, vos images et cette musique sont déjà en train de se mélanger dans votre tête, et il n’y a plus qu’à faire la même chose sur la time line (ce qui n’est d’ailleurs pas toujours aussi facile).

La/les musiques rythmerons vos plans, c’est même elles qui peuvent sauver un montage ! Si si ! Vous pouvez faire d’un contenu pas franchement inspirant une jolie petite oeuvre d’art si vous savez jouer intelligemment avec la musique. Et ceux qui font ce métier comprennent surement mieux de quoi je parle 😉

D’ailleurs les prochaines astuces peuvent être directement liées à la musique si vous les utilisez dans le tempo.

2- Les fondus et surimpressions

Pitié, n’en mettez pas partout ! C’est un peu le défaut du débutant: des fondus enchaînés entre chaque plans pendant 5 minutes (pour peu que les plans bougent dans tous les sens … pire encore) … Et des longs fondus qui durent 5 secondes … Nausée …

J’ai tendance à plutôt utiliser les fondus au noir pour séquencer, ou alors pour simuler un “clignement d’œil spatio-temporel” (exemple: pour montrer les dégâts d’une catastrophe naturelle, des images de destructions, alignez 3 ou 4 plans de 2-3 secondes avec un fondu au noir entre chaque plans, une petite musique pesante, et vous avez votre séquence dramatique … mais ne faites pas ça sur 3 minutes ! )

J’utilise rarement les fondus enchaînés, et quand je l’utilise, c’est dans des projets précis. Plutôt sur des projets qui nécessitent d’apporter une certaine émotion, de la nostalgie, du romantisme avec des images un peu ralenties, pour des vidéos inspirantes, pour rentrer dans la tête de quelqu’un ou pour amorcer un flashback par exemple.

Les surimpressions photographiques de Jasper James

Les surimpressions photographiques de Jasper James

Pour ce qui est des surimpressions: attention ! Ça marche pas avec tout !

Vous voulez mettre une image sur une autre en faisant en sorte que les deux soient visible. Veillez à ce qu’au moins une des deux images ne contiennent pas trop de détails qui pourraient parasiter l’ensemble. Veillez aussi à ce que ces deux vidéos soient correctement tournées, qu’il n’y ai pas de mouvement brusque de caméra. Les caméras ralentis peuvent faire de jolies images pour ce type d’effets ! Vous pouvez aussi masquer les zones peu importantes avec un contour flou pour garder un peu l’effet “rêve” de la surimpression. Mais là encore, pas d’abus !

3- Le “faux raccord dans l’axe”

Encore une astuce dont je parle dans ma formation “Boostez vos montages vidéos”. Un raccord dans l’axe, c’est lorsque au montage on enchaîne deux plans pris à partir d’une caméra qui entre ces plans a pû s’approcher ou s’éloigner d’un sujet, mais tout en restant sur le même axe.

On peut “imiter” un semblant de raccord dans l’axe en prenant un plan, en le coupant en deux et en retouchant l’échelle du deuxième: en “zoomant” numériquement au montage dans le plan.

Dans un clip musical un peu rythmé, les plans sont souvent très courts, et vous pourrez utiliser cette petite astuce surtout pour ce genre de projet vidéo.

Il m’arrive de scinder un même plan en deux, pile poil sur un moment stratégique du morceau: un gros beat de grosse caisse par exemple.

J’agrandi de quelques % l’échelle du deuxième plan, qui n’est que le prolongement du premier (on parle bien du même plan, juste que le deuxième est un poil plus “zoomé” que le premier). Dans la continuité du morceau, vous parsemez subtilement votre clip de ce petit effet tout simple, et ça donne un effet assez sympa, ça ajoute de la puissance à la grosse caisse, ça accentue son effet visuellement.

Encore une fois, ne me faites pas des zoom de 30 % qui laissent apparaître des pixels gros comme des maisons … 5, 8, 10 % peuvent largement suffire !

Raccord dans l'axe

Raccord dans l’axe

4- Le “faux raccord dans l’axe gelé”

Hé hé, je viens de l’inventer, mais que se cache-t-il derrière un nom aussi barbare …

Tout simplement la même chose qu’au dessus, sauf qu’en plus de “zoomer” dans le deuxième plan, vous allez le “freezer”, ou le geler. Bref, vous allez faire un arrêt sur image sur ce deuxième plan.

Et pourquoi pas aussi, animer une très légère rotation sur ce plan pour ajouter un petit malaise, un petit effet de vertige.

C’est ce qui est souvent utilisé en TV dans des reportages de type “Faites entrer l’accusé”, pour impressionner, pour faire un peu flipper et créer l’effet d’une douche froide.

Vous pouvez aussi mettre ce deuxième plan en noir et blanc, et créer un petit flash au moment de l’impact pour accentuer l’effet ! Sensations garanties …

Exemple: l’accusé quitte le tribunal avec un manteau pour cacher son visage, menottes au poignet entouré de 4 gendarmes. Et tout d’un coup la caméra arrive à percevoir une partie du visage. Enchaînement Flash + Zoom + Arret sur l’image du visage qui se découvre + Subtile rotation de l’image pour amplifier le malaise … et c’est sans compter le gros accord mineur plaqué d’un seul coup par la musique pour encore tout mettre en suspend. Créer des émotions chez le spectateurs est une véritable alchimie !

5- Le flash

Et oui, il fallait bien que je vous parle aussi du petit flash qu’on utilise dans l’exemple du dessus, et qui booste aussi pas mal les montages vidéos de clips, de reportage et même de trailer.

Il ne s’agit pas d’animer l’opacité d’un fond blanc… Ce qui reviendrait à un mini fondu au blanc.

Non, aujourd’hui, il est bien plus sympa et impressionnant d’animer un niveau de blanc directement sur la fin d’un plan et le début de celui qui suit. 3 images pour l’un, et 3 pour l’autre, comme ça personne n’est jaloux, et l’effet “flash” vous en mettra plein les mirettes.

Animation des niveaux d'entrées blanc sour Première Pro

Animation des niveaux d’entrées blanc sur Première Pro

Cet effet va surexposer d’un coup les zones les plus éclairées de l’image, et produira l’effet d’un éblouissement pour passer d’un plan à l’autre.

Je vous file 3 autres techniques pour faire des flashes originaux dans ma formation “Boostez vos montages vidéos”

6- Les ruptures temporelles

Sur un plan en mouvement, ou même si le mouvement est fait par un personnage ou un objet dans le plan, il peut être intéressant de créer des petites ruptures temporelles.

Très simplement, vous entrecoupez votre plan par endroit, vous supprimer quelques images à ces différents morceaux, et vous remettez bout à bout les morceaux de plans ainsi créés. Là encore, vous pouvez accentuer l’effet en ajoutant de légers flashs au moment des ruptures.

Tout ça, calé au rythme d’une musique, vous aurez un effet saisissant et original.

7- Les ralentis/accélérés/retour arrière

Encore une fois, jouez avec les variations d’une musique pour créer d’autres effets temporels, directement hérités des films “Matrix” et tout ceux qui ont suivis.

Sans avoir les moyens phénoménaux qu’ils avaient, sur des plans courts, vous pouvez quand même arriver à faire des petits effets sympas !

Un coup de grosse caisse peut déclencher un plan à vitesse normale, le deuxième coup peut lancer la suite du plan au ralenti, quand la double croche va subitement l’accélérer sur une fraction de seconde, jusqu’à la caisse claire suivante pour rétablir la vitesse normale. Avec le même plan et sur quelques secondes, vous avez fait votre petite impression ! Là encore,  quelques très legers flash (pas besoin de baisser le potard du niveau d’entrée blanc à 0) pour souligner subtilement l’effet !

Des exemples ?

Des mots, c’est bien, mais en vidéo, c’est quand même mieux de pouvoir voir ce que tout ça donne en condition réelle.

Je vous ai donc sorti un montage que j’ai fait pour la boite pour qui je bosse, Orawa Production. Un montage clippé qui devait présenter un atelier de construction métallique … Sujet pas forcément facile à première vue. Mais une musique inspirante, quelques petites astuces et tout d’un coup, tout est plus facile !

Des petits exemples de micro fondu au noir à 0.28 sec, des “faux raccords dans l’axe” à 0.16, 0.19, 0.26 … Des flash à 0.1, 0.8, 0.14 … Des ruptures temporelles à 0.9, 0.43, etc … Des ralentis/accélérés/retour arrière à 0.42, 0.51, 1.20, etc …

Dans cette vidéo, j’applique à mort toutes les techniques que je vous donne dans ma formation “Boostez vos montages vidéos”.

Et vous, avez vous aussi des petites astuces de montage facile à mettre en place et qui font leur petit effet  ?

Recevez GRATUITEMENT le guide

MES 15 CONSEILS POUR FAIRE UN MONTAGE VIDEO PLUS PRO

Inscrivez vous MAINTENANT !

 


 

You may also like

32 commentaires

Damien LE CHESNE 12 septembre 2019 - 10 h 44 min

Bonjour, je souhaite organiser une vidéo type “bref” pour l’anniv d’un pote…
Pourriez vous me donner un nom de logiciel gratuit à télécharger (car je ne vais pas beaucoup m’en servir après) ?
Pouvez-vous me donner une astuce pour faire dans mon montage, une séquence comme si 2 personnes ce parlaient au téléphone à distance dans 2 lieux différents (j’espère que je suis assez clair dans mon explication).
Bien cordialement

Répondre
Anthony Doriand 5 juin 2019 - 18 h 01 min

De bien chouettes idées merci

Répondre
Claude 9 mars 2019 - 8 h 13 min

C’est surement très bien mais frustrant quand on est sur FCPX…

Répondre
Tima 25 janvier 2019 - 10 h 06 min

Bonjour, c’est quoi le logiciel que tu utulise pour le montage des videos svp?

Répondre
Thierry 17 octobre 2018 - 14 h 35 min

Superbes effets qui rendent le film très pro. Bravo. Je vais essayer de m’en inspirer même si c’est pas gagné…

Répondre
Antoine 5 juillet 2018 - 14 h 47 min

bonjour je recherche le nom d’une transition entre deux plans, ou ces deux plans sont alternés très rapidement. Merci d’avance pour votre réponse, Antoine

Répondre
Pier'O 28 juillet 2017 - 0 h 18 min

En fait Tous ce que tu dis j’adhère mais je pense qu’il y a une différence entre un montage film,un montage vidéo et un teeser.Moi jè suis plus sur vidéo et teeser et cela demande du dynamisme et du rythme donc les effets renversant comme tu dis sont efficaces à condition qu’il soit monter dans le rythme moi je monte aux rythme

Répondre
Mouss 16 juillet 2017 - 1 h 33 min

J’aime beaucoup ces petits astuces qui m’a fait de bien.surtout découvert beaucoup de choses. Merci beaucoup jaim également beaucoup la vidéo d’exemple

Répondre
A.M.Fargamel 26 mars 2017 - 12 h 53 min

Trop contente de découvrir tous ces petits Trucs, qui me manquaient pour donner encore un peu plus de piquant à mes montages.
Ce ne sont que des vidéos familiales, mettant en scène mes petits enfants, leurs gags, leurs aléas, et leurs découvertes etc au cours de voyages.Mais je me régale, et cherche à les aboutir un peu plus.
Donc,
A suivre.

Répondre
seb 7 décembre 2016 - 18 h 46 min

j’adore tes effets dans la video d’exemple, tu pourrais nous expliquer le fondu a blanc avec l’effet de flou de suite aprés sur final cut pro ?
car je débute sur ce logiciel (et le montage) et je n’arrive pas à reproduire comme le tien

Répondre
patrick 28 novembre 2016 - 23 h 23 min

Je me rend compte à quel point je suis un noobs en montage ! la video de l’article est superbe. Et c’est vrai que le sujet, à la base, n’est pas très inspirant. Et le résultat est…epoustroublant !!!

Répondre
David 30 novembre 2016 - 12 h 10 min

Whaou ! Merci pour ton retour Patrick 😉

Répondre
PONTHIEUX 13 février 2017 - 2 h 44 min

Parfaitement, je travaille dans la construction métallique et je suis un passionné de vidéo. Autant dire je suis bluffé : cette vidéo est à la fois fun, inspirante, reflète la réalité d’un atelier. Bravo l’artiste !

Répondre
David 4 mars 2017 - 23 h 13 min

Merci pour ton message et ton encouragement 😉

Répondre
FoFi 26 novembre 2016 - 20 h 48 min

Hello à tous,
une petite question : comment rendre compte du temps dans une vidéo ?
Explication : je tourne une vidéo sur le handicap invisible et je voudrais montrer justement la journée invisible et le temps que ça prend (exemple: 20 min de gainage quotidien, 20min d’aérosol quotidien, 20min d’éléctrodes au quotidien, 1h de marche au quotidien…)
Merci d’avance <3
FoFi

Répondre
David 30 novembre 2016 - 12 h 15 min

Bonjour fofi. En fait, difficile de répondre ta question, car ou je l’ai mal comprise, ou il y aurait des milliers de façon de le faire …
Tu pourrais par exemple:
– splitter l’écran, mettre d’un coté l’action du perso, et de l’autre un time lapse sur une horloge dont les aiguille tournent vite
– filmer la même scène à 2 moments de la journée (éclairage qui change entre en plein aprem, et en fin de journée)
– faire des effets d’accélérés, des jump cuts, voire des ultra slow motion, etc …
File nous plus d’indications pour qu’on puisse mieux t’aiguiller

Répondre
TREVILLY 4 juillet 2015 - 15 h 22 min

Placer transitions, flash etc. au bon moment devient vite un besoin. Comme de superposer des sons (swoosh, cris, sfx divers) mais attention à l’équilibre. Idem pour la saturation amenant la distorsion. Les abus d’effets en tous genres j’en vois à chaque fois que je regarde, par gentillesse pour ma femme, des “feuilletons” sud américains. Tournage des années 50, regards soutenus appuyés (trop) musique tendue (tragique?) à répétition…Horrible! Ce regard critique je l’ai aussi pour ce que je fais, souvent il est heureux que je m’aime bien sinon…Pas simple la post production.

Répondre
Pachei 30 juin 2015 - 7 h 47 min

Super tes trucs et astuces. Peux-tu expliquer comment faire les transitions que tu expliques et utilisées sur ta video. Je voudrais les apprendre. Merci et bonne continuation

Répondre
Nino 3 juin 2015 - 21 h 36 min

Supers astuces ! Je bosse sur deux projets en ce moment, un clip et une fiction, et ces techniques marchent d’enfer ! Merci beaucoup !

Répondre
Gaou 9 juin 2015 - 18 h 16 min

Merci pour ton retour 😉

Répondre
Romchou 18 mai 2015 - 21 h 26 min

Salut.

Je n’ai pas lu tous les articles par faute de temps mais le peu que j’ai lu est vraiment bien.

Il est claire que pour le montage la musique est primordial. Et s’amuser sur le rythme avec des effets basiques donnent souvent un très bon rendu. Je trouve d’ailleurs les musiques avec des touches de dubstep super pour le montage. J’en utilise beaucoup pour des vidéos de Paintball.

Je vais prendre le temps de regarder les vidéos que tu réalise car j’ai beaucoup aimé celle de l’article. Ça correspond beaucoup à mon style de montage.

Bonne continuation.

Encore félicitations pour le travail que tu rédiges.

Répondre
Gaou 26 mai 2015 - 20 h 43 min

Merci à toi pour ton passage ! Si tu as d’autres astuces, n’hésites pas 😉

J’avoue que le dubstep, c’est super inspirant pour certains projets, type vidéo de sports, sports extrème, evenements, etc …

@ bientot !

Répondre
Romchou 12 juin 2015 - 17 h 12 min

oui une petite astuce que j’aime bien aussi, c’est le décalage des couche RVB. L’effet “Twitch”.

Je l’utilise dans certaines de mes vidéos dont celle-ci.

https://www.youtube.com/watch?v=MCHHFhJwnNk

Répondre
kim 18 mai 2015 - 15 h 06 min

J’aime bien le flash. J’essayais de faire pareil avec le fondu au blanc mais ça n’a pas le même effet. Merci.

Répondre
Gaou 26 mai 2015 - 20 h 47 min

J’ai moi-même longtemps fait des flash en fondu au blanc à l’époque où je débutais dans la vidéo. Je sais même pas si les logiciels amateurs que j’utilisais avaient cette possibilité de faire de l’animation de niveau … J’utilisais Pinacle DC 10+ à l’époque, et Magix … C’était il y a trèèèèèèèèès longtemps 😉

Répondre
Heg 18 mai 2015 - 13 h 22 min

Très très très bon boulot !!^^ Tes astuces sont super. Je suis en préparation d’une vidéo démo pour du lightpainting, si jamaistu as une ou deux astuces liées aux films en basse luminosité, je suis preneur !^^

Bien à toi

Henry

Répondre
Gaou 26 mai 2015 - 20 h 52 min

Merci pour ton passage 😉 Tu as besoin d’astuces pour la prise de vue ? ou pour le montage de vidéo très obscures ? Si c’est juste pour le montage, je ne saurais que te dire de plus, ces astuces marchent pour pas mal de cas, y compris le tien. Tiens moi au jus 😉

Répondre
TREVILLY 17 mai 2015 - 23 h 22 min

Bien le coup de flash. Je n’aime pas les fondus au blanc mais cà…Je prend, surtout ponctué par le son. Merci!

Répondre
Gaou 26 mai 2015 - 20 h 53 min

De rien Trevilly !

Répondre
Emmanuel 17 mai 2015 - 12 h 17 min

Suuuppper;
je trouve ton travail tellement professionnel et sans te mentir tu m’inspires franchement.
Merci encore et surtout continues à nous écrire ces fabuleux articles sur nos passions.

Manou

Répondre
Gaou 26 mai 2015 - 20 h 55 min

Salut Manou, et merci ! T’inquiètes, il y a encore de belles choses qui arrivent prochainement sur le site 😉

Répondre
Mij 16 mai 2015 - 20 h 19 min

Bon Conseiller,je Veux Encore

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite