Accueil Montage et Effets Spéciaux Les différents formats d’export vidéo

Les différents formats d’export vidéo

par David

 

Milles excuses pour ce long moment de silence. Période de suractivité oblige. 6 films à tourner et monter dans la foulée, des images à aller chercher aux 4 coins de la France … Bref, l’aventure !

La preuve en image !

Travailler dans l’urgence peut parfois nous conduire à travailler dans des endroits plutôt originaux … Tournage et montage dans la foulée pendant 3 semaines un peu partout en France. 3000 km à parcourir, 6 films de 6 à 8 minutes à sortir, gros challenge pour Orawa Prod ! Damien Boyer et moi sur la photo.

Dans les milliers de questions que j’ai déjà reçu des lecteurs de ce blog revient souvent la question du format d’export, et des codecs à utiliser. Malheureusement, on ne peut pas répondre en une phrase à cette question, car il n’y a pas une seule solution à appliquer dans tous les cas auxquels vous pourriez être confrontés.

C’est au cas par cas, et chaque cas à sa solution !

De l’export pour le web, en passant par l’export pour la TV ou le cinéma, nous allons essayer de voir un maximum de ces cas ici.

Mais avant …

La différence entre “conteneurs” et “codecs” vidéos

Dire que vous avez encodé votre vidéo au format avi, mov, mkv, ou flv, ne veut absolument rien dire ! Les formats vidéos que je viens de vous citer ne sont que des “conteneurs”. Voyez les comme des boites à l’intérieur desquelles on met divers contenus: audio, vidéo, éventuellement des données de titrages, de chapitrages et autres métadonnées, etc … Ces contenus sont synchronisés lors de la lecture.

Ce sont ces contenus audios ou vidéos qui sont encodées en divers codecs.

Celà veut dire que théoriquement, dans un avi ou un mov, vous pourriez mettre exactement la même chose ! (Ce qui n’est d’ailleurs pas tout à fait vrai, car certains conteneurs sont plus ou moins liés à certains codecs).

Les codecs permettent d’encoder et de décoder ces données. Ils permettent aussi de les compresser. Vous avez forcément déjà écouté des mp3, ou regardé des DivX ! Les deux sont des codecs. Et quand vous regardez ce qu’on appelle vulgairement un “DivX”, c’est souvent un fichier en .avi, avec un contenu vidéo encodé en DivX, et un contenu audio encodé en mp3. Autre exemple: Youtube recommande d’utiliser un format de fichier en .mp4, contenant une vidéo encodée en H264, et l’audio encodé en AAC. Vous voyez donc que l’extension d’un fichier vidéo n’est pas toujours logiquement lié aux codecs qu’il contient, et qu’il faut aller plus loin que de juste regarder par quoi se termine le nom du fichier …

Voici divers codecs vidéo utilisés couramment dans le monde professionnel: H264, ProRes, DVCPRO, MPEG-2, MPEG-4, DV, XD CAM, etc …

Maintenant, quel codec utiliser pour quelle utilisation ?

shutterstock_277088846 (1)

Exporter ses vidéos pour créer un DVD

S’il vous est déjà arrivé de créer des DVD avec menu, chapitrage, etc, vous avez probablement vu que lors de l’import de votre fichier vidéo dans le logiciel d’authoring, il y a avait une phase assez longue de reconversion, ou de “transcodage”.

Vous auriez pû éviter cela en encodant directement votre vidéo en Mpeg2. Car c’est exactement ce que fait votre logiciel d’authoring lorsque vous importez un fichier vidéo qui ne respecte pas les normes pour le format DVD. Il décode, et réencode en Mpeg2 pour que votre contenu soit visible sur les lecteurs de DVD, qui eux, décodent le Mpeg2.

Les films que vous regardez en DVD sont donc encodés en Mpeg2 pour ce qui est de la vidéo. Pour ce qui est du son, celà peut être du AC-3 (mieux connu sous le nom de Dolby Digital), DTS, MP2, ou PCM. Ces fichiers sont inclus dans un container, le .VOB.

La définition standard du DVD Vidéo est de 720 pixels de large pour 576 de haut, avec un débit allant de 3.5 Mbit/sec à 9 Mbit/sec.

Exporter ses vidéos pour créer un Blu ray

Le DVD a évolué progressivement vers le Blu ray, qui permet de stocker beaucoup plus de données.

On peut donc y mettre des films en bien meilleure définition (1920 pixels de large pour 1080 de haut: Full HD, ou 4k) et transférer de plus gros débits de données (aux alentours de 36 Mbit/sec).

Le blu ray peut aussi stocker des données vidéos encodées en Mpeg 2.

Sauf qu’avec l’arrivée des formats vidéos full HD (plus de 4 fois la définition du DVD) et 4K (4 fois la HD !), le poids des fichiers vidéos a considérablement augmenté. Il a fallut trouver de nouveaux codecs, plus souples, qui puissent restituer une meilleure qualité vidéo avec des débits moins gros et un poids de fichier moins lourd. Et c’est là que le Mpeg-4 part 10, autrement appelé le Mpeg-4 AVC, ou plus couramment appelé H264 est créé.

shutterstock_77377165Le H264 n’est pas un codec, mais une norme. Le x264 ou le OpenH264 sont quand à eux des codecs permettants de répondre à la norme H264. Celà dit, par abus de langage, on entend quand même parler de “codec H264”.

Et à l’heure où je vous parle, même si la norme H264 a encore de beaux jours devant elle, la future démocratisation des formats Ultra Haute Définition (4K, 8K, etc …) repose le même problème qu’il y a quelques années avec l’arrivée des formats Full HD, et qui a abouti à la création du H264. Une nouvelle norme est déjà en train de re-révolutionner le monde de la compression vidéo: la norme H265.

Un autre codec, moins connu, mais aussi utilisé pour la création de Blu ray vidéo, est le VC1, qui est un codec propriétaire de Microsoft.

Les codecs audios utilisés sont les mêmes que pour le DVD.

Les principaux conteneurs de ces fichiers médias encodés et destinés au Blu Ray sont le .m2ts et le .mkv

Exporter ses vidéos pour Youtube, Facebook, Vimeo et les autres

C’est le cas qui me semble le plus courant pour bon nombre d’entre vous.

Pour les mêmes raisons évoquées pour le Blu ray, c’est le H264 qui s’est démocratisé aussi pour ce qui est de la compression de vidéo destiné à la diffusion web. Le H264 permet de diffuser des vidéos de très bonne qualité avec un débit de données relativement faible. C’est donc la norme qui est la plus adaptée (tant qu’on regarde des vidéos Full HD, voire 4K) à la diffusion en streaming.

Là encore le H265 devrait bientôt prendre le relais pour ce qui est du streaming de vidéos de plus grosse définition (à commencer par le 4K).

Lorsque vous regardez les chaînes HD de la TNT (10 chaînes sur les 25), c’est aussi du H264 que vous regardez. Les autres seront diffusées en Mpeg-2 jusqu’au 4 avril prochain. A partir du 5 avril, tout sera en H264.

Coté son, il sera plus simple d’encoder en AAC. Vous pourrez choisir de mettre tout ça dans du .mov, ou du .mp4 par exemple.

Exporter ses vidéos pour la TV

Je vous ai dis plus haut que les chaînes TV seraient toutes très bientôt diffusées en H264. Ce qui ne veut pas dire que si vous avez un jour à envoyer un projet à la TV, vous l’enverrez dans cette norme …

D’ailleurs autant vous le dire, vous ne l’enverrez jamais dans ce format !

Pourquoi ? Parce que la TV n’accepte pas des vidéos aussi compressées, même si la compression n’est pas si flagrante à première vue sur des fichiers H264 bien paramétrés.

La diffusion TV détériore irrémédiablement le signal vidéo d’origine (bien que pas mal de choses aient changées avec la diffusion sur support numérique). Entre ce qui est émit par les chaînes, et ce que vous réceptionnez chez vous, de nombreuses étapes ont altérés les données. Pour schématiser un peu: pour que ce qui reste en sortie soit encore un peu joli, il faut avoir le top de la qualité en entrée.

shutterstock_241627864C’est pourquoi les chaînes TV donnent des spécifications techniques précises, avec des formats d’exports et des codecs très spécifiques et qui altèrent très peu la qualité des vidéos. Des codecs comme le XDCAM HD, le DVCPRO HD 100 , le MPEG-2 (IMX, HD 422, etc …) peuvent être demandés pour la vidéo. Pour le son, le son ne doit pas être compressé, et il est souvent demandé du PCM, du WAV ou du AIFF.

Pour pouvoir mettre votre programme aux normes PAD (Prêt A Diffuser) de la chaîne, n’oubliez pas de demander le document de spécifications techniques de cette chaîne, ou faite confiance à un labo qui vous enlèvera ce gros stress …

Exporter ses vidéos pour le cinéma

Pour pouvoir diffuser votre chef d’oeuvre en salle de cinéma, il vous sera demandé un DCP. Le format DCP s’est démocratisé avec le cinéma numérique, c’est aussi un fichier informatique qui vient remplacer les grosse pellicules 35 mm qu’utilisaient avant les projectionnistes.

Un DCP est un fichier contenant toute une collection d’autres fichiers (un peu comme un container). Notamment un ou plusieurs fichiers pour les images (divers formats d’image en fonction des capacités de la salle de projection), encodées en JPEG 2000 et encapsulées dans un MXF.  Il contient aussi un ou plusieurs fichiers pour le son (la version originale, française, etc …) en PCM, encapsulés aussi dans un MXF. Il contiendra aussi divers fichiers XML pour les métadonnées, et les fichiers de sous titrages, etc …

Adobe Première Pro permet de créer en quelques clics un DCP depuis les dernières versions. Vous pourrez aussi utiliser OpenDCP, un peu plus compliqué, mais gratuit !

 

Voilà pour le petit récapitulatif des différents formats d’exports pour vos vidéos en fonction de vos besoins. En espérant que ça vous éclairera un peu 😉

Grosse pensées pour les nombreux lecteurs belges qui suivent ce site …

 

Recevez GRATUITEMENT le guide

MES 15 CONSEILS POUR FAIRE UN MONTAGE VIDEO PLUS PRO

Inscrivez vous MAINTENANT !

 


 

You may also like

23 commentaires

Robert 10 avril 2018 - 1 h 38 min

Bonjour Gaou,

Article intéressant, mais je voudrais être sûr de bien comprendre :

Utilisant la version – d’essai pour le moment – de POWERDIRECTOR 16 de Cyberlink, j’ai fait un test simple :

J’ai mis une vidéo téléchargée sur youtube, durée 5mn environ, qui, sur mon pc, a l’extension “.MP4” ), et fait 82M° ~ ; lorsque je l’ai convertie telle quelle, sans aucune coupure ni fondu, ni rien, en sortie, en AVI, elle fait … 1180M° !!! et en MPG, elle fait encore …585M° !!!

Comment expliquer que la “conversion” en question produise un fichier aussi énorme ? J’ai parfaitement conscience de ce qu’est la compression, enfin, là, c’est plutôt de “l’expansion” (rires !!) …

Est-ce parce que youtube a compressé en H264 ? Je ne comprends pas le pourquoi de cette taille-là en sortie …

Note : étant informaticien, je comprends sans souci les histoires de bitrate, de pixels, de formats, etc…

Normalement, lorsqu’un fichier est compressé, il est tout simplement impossible de le sortir avec une qualité supérieure, même au prix d’une multiplication de la taille du fichier en question…

Répondre
Martin 8 janvier 2019 - 1 h 57 min

Bonsoir
Je patauge pas mal… Mon souci : compresser “au mieux” des vidéos de séminaire de plusieurs heures tournées en HD sur Sony AVCHD en format “acceptable” pour le Web (en fait à la fois téléchargement de chez moi, stockage en ligne…) Les vidéos font 2 Gio voire 4… comment arriver à Une centaine de Mio ? Je suis sous Linux avec entre autre HandBrake qui m’offre une armée de possibilités ! Je joue entre autre sur un débit (divisé par 4)… mais ma démarche est très longue (l’encodage aussi : un double coeur et 6 Go de Ram. Là je pense utiliser “Gmail Small en 228… Il y a aussi MPEG 2…
Merci pour toute aide

Répondre
Mel 8 mai 2017 - 8 h 55 min

Alors … C’est un peu le bins dans ma tête … J’adore la vidéo mais j’en ai assez de bidouiller !!! En fait j’ai des pbs d’exportation vidéo avec première. J’utilise des rushs faits avec un caméra HI8, n’ayant plus de carte d’acquisition, j’ai acheté un Hauppauge d’occas’ pour pouvoir les numériser en mp4. Une fois le montage terminé j’exporte en H264 25i et c’est une cata… effet peigne + saccades, travellings pourris et j’en passe. J’ai essayé avec désentrelacement + exportation H264 50i et c’est quand même mieux. par contre j’ai des fichiers que j’avais converti en avi il y a longtemps, qui sont sur le même montage) et eux ne supportent pas le désentrelacement … Par contre ils apprécient l’exportation h264 50i. Si tu pouvais m’aider à y voir clair ce serait tellement génial. May Day !!! Mel

Répondre
Patrice 8 avril 2017 - 16 h 18 min

bjr svp quelle differnce il entre le format HD et le format MP4?

Répondre
David 13 avril 2017 - 19 h 46 min

Salut Patrice, en fait tu parles de deux choses complètement différentes. Le HD est une résolution vidéo, correspondant à une taille en pixels (en l’occurrence, 1920 pixels de long pour 1080 de large). Le mp4 est lié à un format de compression vidéo (pour faire simple, car il peut théoriquement “contenir” plusieurs codecs).

Répondre
carmel 25 mars 2017 - 7 h 22 min

comment rendre un rendu plus rapide dans un vidéo de 32min

Répondre
Rom 4 février 2017 - 12 h 15 min

Bonjours nous sommes deux nouveau youtuber et nous faisons pas mal de video avec un iphone 7 filmer en 1080 60ips donc format mov par contre on essaye de trouver un logiciel qui garde la qualite d’image de l’iphone au debut on travailler sur movie maker qui encoder en mp4 mais la qualité d’image baisse enormement au final la on travail sur filmora mais on n’arrive pas a trouver le bon format pour avoir une video de sortie en full hd que nous conseille et super t’es tuto et explication

Répondre
victor 18 avril 2017 - 22 h 06 min

Salut, si tu cherches un logiciel pour garder cette qualité, utilise Avid Media Composer 8.0. Je suis monteur en bts audiovisuel ^^

Répondre
Bekaye 12 janvier 2017 - 15 h 55 min

Bonjour Gaou
Tes conseils sont toujours très utiles et me permettent d’être plus efficace dans mes débuts en vidéo.
Nous sommes entrain de faire des tests pour la chaine télé que nous venons de créer. J’aimerai savoir quel est le meilleur format pour la télévisons lorsqu’on tient compte des pertes de qualité que subissent les vidéos lorsqu’elles sont diffusées.
Et comment avoir à la réception un rendu comme celui de TF1 par exemple. Considères que je suis un novice.

Répondre
roland 17 septembre 2016 - 19 h 20 min

bonjour et merci pour ce tuto. Je commence à faire des montages avec sonyvegas 13, mais je voudrais encoder en H264, or ce format n’est pas proposé par sonyvegas. Comment me procurer ce codec et comment l’installer ensuite??? Merci!

Répondre
David 18 septembre 2016 - 17 h 47 min

Bonjour ! Cette vidéo devrait t’aider: https://youtu.be/lWFFCusRp7g !

Répondre
Tom69320 4 avril 2016 - 10 h 27 min

Slt Gaou 🙂

Merci pour ce tuto très complet !
Je débute dans le montage vidéo et grace à tes explications je fais la différence entre conteneur et codec maintenant 🙂

À très bientôt.

Répondre
Gaou 16 avril 2016 - 12 h 38 min

Merci à toi pour l’encouragement !

Répondre
henri 27 mars 2016 - 19 h 15 min

Merci. Depuis que j’ai découvert votre site, je suis motivé à reprendre ma passion la vidéo que j’avais délaissé à cause des budgets trop chers pour la pratiquer
Merci encore une fois de plus.

Répondre
Gaou 31 mars 2016 - 19 h 51 min

Merci à vous. La vidéo devient de plus en plus accessible ! Il faut en profiter !

Répondre
Exxonn 24 mars 2016 - 23 h 37 min

Clair et bien résumé. Merci.

Répondre
Gaou 31 mars 2016 - 19 h 50 min

Merci 😉

Répondre
LIFA 24 mars 2016 - 18 h 32 min

Merci Gaou pour les conseils, vous m’avez fait comprendre avec la gravure de DVD, il faut 5h ou 6h de temps pour la phase de reconversion si ce n’est pas du MPEG car moi j’ultilse la plupart WMV

Répondre
Gaou 31 mars 2016 - 19 h 50 min

Effectivement, une reconversion est alors nécessaire, et comme vous le dites, elle peut durer longtemps …

Répondre
delaney 24 mars 2016 - 15 h 17 min

Merci.
Voici une explication parfaitement claire et didactique, qui m’a apporté l’illumination là où des années de recherches éparses m’avaient définitivement embrouillé.

Répondre
Gaou 31 mars 2016 - 19 h 49 min

Content d’avoir pû t’aider à y voir plus clair !

Répondre
Suziloo 24 mars 2016 - 9 h 27 min

Bonjour Gaou
Merci encore pour tous tes supers conseils, les formats vidéos sont importants et en en comprendre le sens en est encore plus intéressant 😉

A bientôt 🙂
Suzi

Répondre
Gaou 31 mars 2016 - 19 h 48 min

Merci pour ton message, et ton passage ici 😉

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite